jeudi 19 avril 2018



pas de chance pour ce gros syrphe... mamie tégénaire veillait...


























et cette nuit...





mercredi 18 avril 2018

sur l'étang le couple de colverts est redevenu un peu plus confiant et le matin lorsque j'y fais un tour ils arrivent depuis l'autre côté, s'approchant jusqu'à la berge...




oxalis,

piéride du navet et aurore de la cardamine,




je pense que c'est une grive musicienne qui s'est aventurée devant le piège photo...




devant la maison les bergeronnettes ont aussi repris leurs habitudes...
mais sinon le printemps est plutôt silencieux et les nombreux chants d'oiseaux sont absents...






quelques images des bords du plateau lorrain, encore...


dimanche 15 avril 2018






ou garde l'oeil ouvert, quand même...

nombreuses abeilles :  les saules marsault bruissent comme une ruche...






lorsque l'on pose un casse-croûte de temps en temps, cela incite à revenir voir s'il y a quelque chose, ou à chercher les miettes...
alors quelques images de la nuit dernière...



jeudi 12 avril 2018

quelques images d'en haut, sur le plateau, biotope très différent de mon fond de vallée... mais mêmes habitants... (sauf les étourneaux, qu'il n'y a pas chez moi car ils préfèrent les espaces ouverts)... le grand gibier se fait apparemment discret...


mercredi 11 avril 2018

saltique


quatre degrés seulement, ce matin, mais le soleil chauffe rapidement...
la petite araignée saltique zébrée est un peu comme un lion qui saute sur ses proies... :-)





mardi 10 avril 2018




premiers populages,


disparition

à 200m de la maison, sur la route forestière, se trouvait jusqu'à ce week-end, un panneau de signalisation annonçant le chantier de l'ancienne scierie (bon c'était pour il y a trente ans mais c'était souvenir de l'ancienne activité du lieu... (même si chez moi, parfois çà a l'air d'un chantier) :-)
ce WE on a trouvé moyen de "l'emprunter" et il n'en reste plus que le poteau sur lequel il était fixé... :-(

lundi 9 avril 2018


l'orvet séjourne toujours sous le même toit, fait d'un bout de toile bitumée, au jardin...


les fruitiers commencent à fleurir ( pêcher)





 les oeufs de grenouille du bord de l'étang ont donné une masse de petits têtards...

potentille faux-fraisier,





lierre terrestre, violettes et premières cardamines,





les animaux entre eux ne font parfois pas de quartier : c'est ce qui est arrivé à mon Julot le mulot... j'ai entendu une course et le temps d'allumer la lumière c'était un gros rat brun - entré je ne sais comment - qui l'avait attrapé et lui a réglé son compte en quelques secondes... il a ensuite disparu parce que je l'ai dérangé, laissant sa victime morte... (les rats cohabitent avec les mulots, mais il ne faut pas qu'ils se rencontrent car ils les croquent (d'ailleurs les deux copines de Julot sont toujours présentes) : lorsque je pose une nasse piège-à-rat les mulots sont souvent les premiers à déménager l'appât qui s'y trouve, ce qui fait qu'ensuite les rats n'entrent plus dans le piège...)
mon chat a fait la grimace lorsque je lui ai proposé de manger Julot... et je l'ai finalement posé à la martre au pied du sapin (de Pâques) elle a l'air d'avoir apprécié. (mi-vidéo)... (le chat qui passe c'est le mien)