jeudi 21 septembre 2017

soleil

avec le soleil quelques papillons - souvent les habituels - sont revenus... le moro-sphinx est là aussi mais très rapide lorsqu'il butine maintenant les balsamines parce qu'il n'y a plus grand chose d'autre...
on constate par contre une impressionnante et croissante diminution voire absence de certains insectes et arachnides : quasiment pas entendu de criquets chanter (striduler) cet été, régression de nombreux coléoptères, pas encore vu d'épeire diadème et absence de nombreuses autres espèces...
























































je pose devant le jardin les bocaux de confiture vides à lécher... les fruits endommagés, aussi... et il y a pas mal d'amateurs...
là plusieurs frelons se sont attardés... ils en profitent également pour capturer de temps à autre l'une des nombreuses mouches venues manger...






séance bi-quotidienne à l'étang... finalement "l'apprivoisement" est assez rapide et du coup les deux parents sont devenus bien moins peureux... et même les carpes s'y sont mises lorsque je leur lance de petits bouts de pain...
les trois jeunes battent cependant le record : ce soir ils ont décollé et sont venus en volant lorsque je suis arrivé... puis une fois qu'ils avaient mangé les quelques bouts de pain que j'avais apportés, je suis resté un peu assis à regarder le paysage et ils se sont alors installés à côté de moi pour siester...


















































si j'ai bien suivi, le colvert mâle a un bec jaune, contre un bec sombre ou avec des marques sombres pour la femelle...





























il s'intéresse à ce gros oeil qu'est l'objectif photo...


quelques images de la nuit passée... fouines et/ou martre, blaireau,









mercredi 20 septembre 2017

raton le retour

l'est revenu, le raton laveur... peut-être pas forcément le même individu...
(la dernière fois c'était septembre 2015...)


















au bord de l'étang tout à l'heure, trois canards s'en vont en nageant... et je me suis demandé ce qui leur arrive d'avoir peur...
mais je n'avais pas vu que trois autres sont arrivés à ma gauche... et ils ont bien casse-croûté comme d'habitude...
maman et un mâle sont restés assis à l'horizon du côté des saules.