vendredi 23 juin 2017

mars

la solstice d'été est l'époque du millepertuis...

berce du Caucase,


























nombreux papillons, toujours, et les mars ont bien voulu poser un peu, ailes ouvertes, faisant voir leurs jolies couleurs,

le petit mars changeant - il est pratiquement aussi grand que le grand - est plutôt du côté brun/orange, alors que le grand mars est plutôt vers le très sombre voire noir... et tous deux ont ce reflet bleu métallisé, du moins les mâles,
voici le petit mars changeant...









et le grand mars changeant...




























une passante, migratrice : la vanesse belle-dame... plusieurs étaient en train de butiner un massif ensoleillé de ronces...
mais lorsque j'y suis retourné cinq minutes plus tard pour tenter d'autres images;... elles étaient parties, poursuivant probablement leur route vers le nord...



sinon j'ai voulu fixer également le regard de la chenille de la scrofulaire... :-)

jeudi 22 juin 2017

été

vesce des haies,


crépis à petite tête (?)


le joli demi-deuil apparaît assez rarement,


















































achillée millefeuilles

























lysimaques,


















































un jeune merle, je pense,


le petit mars changeant,


parfois assez variable, il se reconnaît aussi au bout de ses antennes orange,

la carte géographique,

à présent dans sa couleur de juillet, pour la seconde génération de l'année,

celle du printemps est ainsi :




la curieuse fleur de la scrofulaire noueuse,


intéresse guêpes et petites abeilles,


ainsi que le papillon cucullia scrophulariae qui y dépose ses oeufs... qui donneront de belles chenilles...





la même en modèle "bébé" (2mm d'épaisseur)



hémérocalles,




















































balade en famille sur le ruisseau,




lendemain de fête pour les jars,
(ce soir ils sont rentrés au bercail :-)







le bois qui a absorbé la chaleur du soleil intéresse les papillons, le soir tombé,
(paon du jour et robert le diable)































je l'ai vue par hasard, une découpure (c'est son nom) bien camouflée dans l'herbe, posée immobile la tête en bas...













































j'ai un peu incliné son perchoir pour voir qui c'est... çà ne l'a guère dérangée...