samedi 19 août 2017

pommes de terre


la mouche carnivore est toujours à son poste, à l'affût... de mouches...
ci-dessus elle s'incline un peu pour mieux absorber la chaleur des rayons du soleil :-)


j'ai commencé à rentrer les pommes de terre... la récolte est bonne, dans l'ensemble...
petit crapaud a eu de la chance en passant à côté de mon croc à quatre dents...






je laisse encore certains carrés aux chenilles du paon du jour : il y en avait des centaines et là çà se calme... par contre je n'ai pas compris où elles disparaissent... je pense qu'il y en a beaucoup qui meurent parasitées comme celle montrant des segments gonflés sur la dernière image ci-dessous...































bébé orvet aussi  se cachait dans le carré à patates... il n'est pas plus gros qu'environ 5mm...
là il fait la bretzel... :-)


je laisse pousser la morelle noire : ses baies vertes sont vénéneuses mais noires et bien mûres elles sont comestibles et je les mange... les avis sont parfois partagés quant à leur toxicité, mais je n'en mange jamais énormément et il semblerait que la solanine disparaisse dans les baies bien mûres (elles sont alors assez aqueuses et légèrement sucrées)



guimauve,





achilléa ptarmica,

solidage verge d'or,

une cousine de bidens cernua du bord de l'étang : il ne me semble pas l'avoir déjà rencontrée... ici plusieurs pieds sur une plate-bande du jardin... je ne sais pas comment elle est arrivée là... en principe c'est "bidens tripartitus", la différence étant que celle-ci ne fait pas de pétales jaunes et elle est donc assez discrète...


et celle du bord de l'étang : elle est maintenant bien fleurie... (le blanc c'est du duvet et petites plumes d'oies : elles sont apparemment en train de muer)

























































un peu de balsamine, aussi...








épiaire des marais,










































galéopsis,




bruyère,











une biche fantôme, cette nuit...

mardi 15 août 2017

sangliers

la nuit de dimanche à lundi était apparemment la nuit des sangliers... enfin juste de 5h à 5h30 environ... la troupe s'est attardée devant l'objectif, peut-être parce que l'endroit était dégagé, puisque je fauche de temps en temps l'espace devant la caméra... (autour ce sont les balsamines de 2mètres de haut , saules et orties, aussi... tout cela à côté du ruisseau)(sur une trentaine de petites vidéos de 30 secondes j'en ai gardé une vingtaine... alors voici 9mn de sangliers... :-)


muraille





lundi 14 août 2017





































il s'appelle apparemment osmyle, ce névroptère d'environ 3cm,

il a cassé la croûte pendant une bonne demie heure dans une assiette destinée à la vaisselle, puis est reparti...































bidens cernua ou "bident penché" - une plante d'espace humide plutôt assez rare - est revenu en masse cette année sur l'un des bords de l'étang, sur le banc de sable que squattent les jars... 































la vesce des haies comporte de petites "coupelles à nectar" à la base des fleurs : les fourmis s'y bousculent pour y manger...
































deux rapaces tournaient ensemble un long moment, l'après-midi, en miaulant des cris aigus : l'un pourrait être une buse mais l'autre n'y ressemble pas...








verveine,

sariette annuelle,



et sariette vivace...






















la toute petite et pas trop commune euphraise,


 il traversait la route,

lui (crapaud) s'y était assis au mauvais moment et au mauvais endroit... bon... pas perdu pour tout le monde...



























le lézard des murailles a bien voulu poser pour quelques photos...